VOYAGES DE CHASSE
VOYAGES DE PECHE
LIENS

VOS PLUS BEAUX VOYAGES DE CHASSE ET DE PECHE DANS LE MONDE | ACCUEIL
HACIENDA LA HUERTA : 16, RUE JEAN-BAPTISTE CHOPIN - 69009 LYON | NOUS CONTACTER
TÉLÉPHONE : 06 82 41 20 16

CHASSE - argentine : 10 jours à partir de 2475 €

Ouvrir le livre photo de cette destination

Période : du 1er février au 15 août.
Durée de vol : environ 12 heures.
Décalage horaire : - 5 heures.

Cet immense pays grand comme cinq fois la France est composé d’une mosaïque de paysages et de climat. L’Argentine est synonyme d’espaces infinis, de faune variée et sauvage, de paysages beaux à vous couper le souffle. Les Argentins ont la réputation d’être chaleureux et ont une connaissance parfaite de leurs territoires : c’est la garantie d’un séjour réussi et inoubliable. Pour les sauvaginiers français, ce pays est une référence absolue, un must tant par les densités de gibiers rencontrés que par la diversité des espèces. Depuis plus de douze ans, les chasseurs de l’hexagone qui découvrent les zones humides du rio Parana et ses affluents sont unanimes devant les tableaux réalisés et le potentiel immense de ces réserves naturelles qu’il faut cependant gérer et protéger pour que les chasses futures y soient toujours aussi fructueuses.
Chasse et Pêche dans le Monde est le seul tour-opérateur français propriétaire de sa propre hacienda. Nos nombreux territoires de chasse, totalisant quelques 100 000 ha, sont strictement exclusifs. Cette année, nous vous proposons de découvrir également une zone extrêmement sauvage dans le nord de l’Argentine où nous avons construit sur pilotis un chalet rustique au bord du plus grand marais du monde... pour y chasser les plus gros canards existants : le Pato Réal. Vous pourrez également chasser cerfs, Sangliers, Pumas, Ibex et lièvres en Patagonie où nous disposons de zones de chasse excellentes pour tous ces gibiers.

Canards, Bécassines, perdreaux et tourterelles à la Huerta


Propriétaire de notre propre hacienda, nous organisons vos journées selon vos envies. Nos nombreux territoires de chasse, totalisant quelques 100 000 ha sont strictement exclusifs, cette exclusivité garantit une gestion saine et un contrôle total de la pression de chasse.. Cette année 2010 se veut dans la continuité des travaux effectués sur nos territoires en 2009, nous poursuivons nos systèmes d'irrigation et de mise en culture, ce qui assure pour nos clients de véritables "garde manger" pour des milliers de canards...
Les milliers d'hectares de riz au milieu desquels se trouve notre hacienda offre également de très belles chasse aux bécassines et autres limicoles qui abondent aux moment des récoltes et que nous gardons maintenant quasiment tout au au long de la période de chasse.
Vous pourrez également exécuter des chasses combinés avec les différentes zones que nous possédons dans plusieurs provinces notamment pour y oies, lièvres, pigeons, mais aussi cerfs,antilopes, sangliers pour les amateurs de grand gibiers.

Modes de chasse, gibiers et saisons


Les canards et sarcelles se chassent à la passée du matin ou du soir. Les passées du matin sont généralement meilleures que celles du soir. Le responsable de notre campement: Arnaud réside en permanence à l’hacienda et programme les jours de chasse selon les informations données par les différents guides et gauchos circulant à cheval sur nos territoires. Les passées au gibier d’eau sont entrecoupées de journées aux bécassines, perdreaux ou tourterelles selon vos envies et l’avis du chef de camp. L’activité diurne du gibier d’eau permet parfois une chasse de l’aube jusqu’à 10 h 30, et selon la saison le soir de 18 h 00 à la nuit. Cette même activité des canards oblige parfois à se concentrer sur les mêmes zones en fonction le plus souvent de l’état des récoltes de riz ou des niveaux d’eau. Les chasseurs sont accompagnés d’un guide par personne. Le guide porte le fusil, les cartouches, les formes et votre éventuel trépied. Nous vous demanderons courtoisement de bien vouloir vous limiter en cas de forte migration et d’aider votre guide au retour de la passée en cas de grands succès de chasse. 25 ou 30 canards, ce que nous vous souhaitons, c’est lourd…
Les espèces varient selon: pas de la saison mais plutôt en fonction de la pluviométrie, donc des niveaux d'eau ainsi que de la nourriture présente… 2009 aura ainsi vu notre zone être envahies par des milliers de souchets et sarcelles (espèces préférant des niveaux moyens voir bas)
Les canards étant considérés comme nuisible lors des périodes de production du riz, nous organisons des chasses spécifique à cette période qui s'étend du 1er novembre au 28 février: des programmes spécial chasse dans les rizières couplé avec des après midi sur les tourterelles sont disponible à des tarifs attractifs!
La saison de la bécassine est favorable de mars à juin. Les perdreaux au chien d’arrêt à partir du 1er mai se chassent parfois sur les places sèches à proximité des pâtures inondées propices aux bécassines. Nous disposons pour cela de plusieurs chiens d’arrêt dont un setter anglais et un Kurzar exceptionnel. Les tourterelles à la passée sont également proposées sur des propriétés louées à environ 40 minutes de route, les tableaux y sont impressionnants (la zone étant très cultivées), il n'est pas rare de réaliser entre 200 et 500 tourterelles par chasseur et par jour, cela dépendra de votre rythme de tir ainsi que de la qualitée (robustesse) de votre arme. Notre ouverture est programmée au 1er février 2011 et la fermeture fin Août

Les principales espèces de sarcelles et canards


La netta peposaca ou creston (équivalent de notre col vert mais beaucoup plus rapide)
Les dendrocygnes
(3 espèces) colorado,ventre noir, pampa
La sarcelle du Brésil ou silvador
La sarcelle versicolore
La sarcelle à collier
La sarcelle à tête noire
Les pilets des Bahamas et du Chili (garganrilla et maicero)
Le souchet ou cuchara
L’érismature ou pato fierro
Autres espèces : barcino, colorado, sirinda, réal

Autres points forts


Autres points forts : nos zones "Tampon" (55 OOO ha), respectivement à 130 km et 170 km au nord et au sud de La Huerta, au cas où pour des raisons climatiques exceptionnelles les canards et sarcelles ne seraient pas au rendez-vous autour de notre propriété. A certaines époques, ce sont des densités supérieures mais vous chasserez surtout des biotopes différents et des espèces différentes. Ces zones sont également sensibles aux niveaux d’eau. Certaines d’entre elles sont parfois assez difficiles d’accès mais peuvent vraiment valoir le détour. L’hébergement « chez l’habitant » ou à l’hôtel de bonne qualité chez nos amis argentins est dans certains cas utilisé pour être plus près des zones.

Oies, lièvres, perdreaux et pigeons de la Pampa


La pampa est un lieu privilégié et complémentaire des zones de canards que nous possédons dans la province de Santa Fé. nous y trouvons les oies lors de la migration, ces dernières remontant du sud du pays vers la mi juin pour les zones de gagnages situé dans une grande majorité dans le sud de cette province.
Pour ne pas chasser que les oies, nous louons également des territoires riches en lièvres, perdrix et pigeons avec des dortoirs impressionnants.
la chasse se déroule en commençant par une passée aux oies le matin puis vous chasserez ensuite le lièvre et les perdreaux, la matinée terminé, un déjeuner grillade est exécuté normalement sur les lieux de chasse puis un transfert se fait pour gagner les dortoir à pigeons. retour à votre hôtel ou estancia en fin de journée.
Nous disposons d'un guide et de ses assistant à temps plein sur cette zone.
3 jours de chasse est un bon complément en plus des 3 ou 4 jours canards a la huerta, vous pouvez néanmoins réaliser un séjour complet sur la pampa si vous le souhaitez, nous vous étudierons dans ce cas précis un devis sur mesure.

Grands gibiers : cerf colorado, cerf axis, ibex, puma, sanglier et antilope cervicapre


L’Argentine, plus connue pour le succès de ses chasses aux petits gibiers, s’avère être également une excellente destination de chasse aux grands gibiers. Qu’elle se pratique à l’approche, à l’affût ou à cheval, la chasse du grand gibier en Argentine se passe le plus souvent dans des décors fabuleux et dans des immensités considérables. Certaines espèces sont endémiques, d’autres ont été importées il y a plusieurs siècles. Les calibres à trajectoire tendue habituellement utilisés sont les 7 RM, 300 WM, 300 ou 30-378 Weatherby et 8x68 S. Une lunette de bonne facture est préférable avec un bon indice crépusculaire.
La chasse de l’antilope cervicapre et du cerf axis est organisée sur de nombreuses propriétés que nous repérons chaque année pour en connaître les trophées, ces zones vont du nord de Buenos Aires à l’extrême nord du pays où résident quelques beaux spécimens. Ces extensions sont organisées sur demande au départ de la Huerta et peuvent s’inscrire dans un complément de chasse aux petits gibiers. La chasse se pratique à l’approche avec un guide. Les heures de début et de fin de journée sont préconisées pour ce type de chasse. Cet animal très farouche est souvent tiré à de grandes distances (150 à 200 m, voire plus).
Le cerf axis se chasse également à l’aube et au crépuscule. Sa robe tachetée le confond assez bien dans la nature. L’animal (100 kg) est moins lourd que notre cerf européen. La meilleure période est de mars à fin avril. La chute des bois commence en juin.

Puma et guazuncho


Le puma, de la même famille que le couguar nord-américain, vient régulièrement sévir dans les troupeaux de moutons et de chèvres de nos amis éleveurs des Pampas du sud de l’Argentine mais également des grandes forêts du nord dans la province de Formosa. Sa chasse nécessite une préparation et un repérage minutieux, le puma est un animal extrêmement intelligent et très méfiant, se déplaçant fréquemment la nuit et sur de longue distances.
Notre chasse se déroule donc une fois l’animal repéré. Le pied est fait au même titre que pour nos cerfs ou sangliers, puis une « attaque » en règle du secteur est organisée avec chiens et rabatteurs afin de le localiser. Une fois les chiens lancés, le puma inévitablement ou presque, ne tarde pas tel un gros chat à se réfugier au plus haut d’un arbre afin de se mettre hors de portée des crocs de ces chiens. Souvent petits ou malingres, les chiens ne pourraient lui faire aucun mal tant il est naturellement beaucoup plus fort mais la nature est ainsi faite… Vous suivrez donc la plupart du temps cette chasse à cheval dans des biotopes assez diversifiés tels que de petites forêts arbustives mais aussi des palmeraies humides avec de grandes clairières où se repaissent chèvres, vaches et gazunchos (chevreuil local). Tout cela forme la nourriture et le biotope idéal pour le puma. Votre approche finale se fait donc à pieds rapidement dès la voix des chiens entendue ou guidé par un de nos pisteurs venu vous prévenir le cas échéant. Votre tir sera comme pour le tir d’un léopard africain, à savoir sur l’arbre, à une quarantaine de mètres de distance, ou moins si la forêt est dense. Il existe dans nos régions du nord de la province de Formosa, deux tailles distinctes de puma : l’une allant jusqu’à 55 kg pour les plus gros, et l’autre pouvant dépasser les 90 kg.
Le guazuncho, d’une vingtaine de kilos et un peu plus petit que notre brocard européen, le guazuncho se chasse essentiellement à l’aube et au crépuscule. Il vit dans le même biotope que le puma, à savoir des zones arbustives entrecoupées de clairières herbagées. Les zones de chasse se situent également dans la province de Formosa bien qu’il soit également présent dans la Province de Santa-Fe où nous avons notre hacienda.

Les sangliers


Le sanglier à lèvres blanches ou pecari labiado et le sanglier à collier ou pecari de collar.
Tous deux se chassent à l’approche ou à l’affût le matin et le soir au bord des points d’eau. Nous disposons pour cela d’un territoire unique. Une forêt de plus de cent kilomètres bordant un marais long de 350 km et large de 10 km. C’est en fait une « bauge » immense et permanente où ces nombreux suidés arrivent par bandes de cinquante pour certaines compagnies. Nous organisons également cette chasse très particulière dans la Province de Formosa.
Le carpincho ou capibara est un très gros cochon-dinde pouvant atteindre 70 kg, se nourrissant la nuit exclusivement de grandes herbes et de joncs. Il se chasse essentiellement dans les marais inondés en canoë muni d’un calibre 7 x 64 ou équivalent, ou de balle de fusil. Il n’est autorisé au tir que dans la Province de Formosa où nous organisons sa chasse.

Cerf colorado


Le cerf colorado est en fait l’équivalent de notre cerf élaphe européen. Il s’avère que l’Argentine est particulièrement propice au développement de superbes trophées pouvant osciller dans la tranche des 6 à 10 kg. La chasse se déroule à pieds pour les zones de steppes ou à cheval lorsqu’il s’agit de l’approcher dans les immenses forêts bordant la Cordillère des Andes, décors grandioses s’il en est dans lesquels nous vous proposons de venir chasser ce cerf dit « rouquin » durant sa période de brame se situant au mois de mars.
La chasse de steppe se poursuit jusqu’à fin mai. Ce biotope est plus facile pour repérer les animaux quand le brame est terminé. Ne vous y trompez pas, les cerfs sont très présents et n’ont nullement besoin des forêts comme nous pourrions l’imaginer. Ils trouvent leur nourriture et les couverts dans une steppe apparemment désertique mais en fait très riche, et disposent de petites cuvettes vallonnées appelées « magins ». Le couvert est fait de très hautes herbes qui leur convient parfaitement.
L’une des meilleures régions de chasse est sans conteste San Carlos de Bariloche dans la Province de Neuquen. La fameuse réserve d’eau douce près de La Villa Angostura située à 3 heures d’avion au sud de Buenos Aires. La chasse demande un minimum de condition physique comme toute chasse de montagne, de type Ecosse ou Carpates.
Nous vous offrons également la possibiité de chasser dans notre nouvelle zone de la Pampa les espèces suivantes: Cerf colorado, Cerf Axis, Puma, Buffle, Sanglier (gros porteurs), Antilope Cervicapre (en quantité très abondante), Chèvre à 4 cornes, Daim

Tourisme


L’Argentine est aussi un fabuleux pays de découverte. Les moyens de transport développés permettent de traverser le pays rapidement. De nombreuses extensions à votre séjour sont proposées. Les réservations sont à faire depuis Lyon afin de garantir les places d’avion. Parmi les plus appréciées :

Iguazu


3 jours/2 nuits en B&B avec visite côté argentin des Chutes d’Iguazu.

Perito Moreno en Patagonie


3 jours/2 nuits en B&B avec visite du fameux glacier en bateau.

Baleines à Valdez, de juillet à novembre.


3 jours/2 nuits en B&B avec visite en bateau.

El Calafate


3 jours/2 nuits en B&B avec transferts.

City Tour de Buenos Aires


1 jour/1 nuit en B&B avec voiture et chauffeur.

Argentine pratique


Climat et températures


En Argentine, les saisons sont inversées par rapport à l’Europe. L’été dure jusqu’à la fin mars avec un temps très chaud dans la journée. En automne, d’avril à juin, le climat est agréable avec des températures journalières entre 15 et 20°C. L’hiver, plus frais et humide, débute mi-juin avec des températures descendant entre 2°C le matin et 15°C la journée.

Armes et munitions


Importation d’une arme autorisée mais importation de munitions interdites. Nous vous fournirons un formulaire d’importation d’arme à remplir et à accompagner d’une copie de votre passeport valide 6 mois après le retour, et si possible, d’une copie de votre Carte Européenne d’Armes à Feu avec votre arme déclarée.
Les calibres 12 et 20 sont acceptés. Une avance de 500 cartouches est délivrée en début de séjour. Sur place, vous aurez un stock d’excellentes cartouches Fiocci au prix de 13 euro les 25 cartouches.

Vêtements et équipements


Prévoyez selon la saison, des vêtements légers ou chauds, un imperméable et un coupe-vent pour les déplacements, parfois en bateau, tôt le matin ou tard le soir. Les cuissardes ou les waders sont indispensables pour avancer et s’agenouiller dans les marais. Les tenues camouflées sont conseillées pour certaines zones dépourvues de végétation suffisante pour se cacher des canards. Chapeau, lunettes de soleil, trépied et étui souple pour le fusil.
La crème solaire et l’anti-moustique sont nécessaires en début de saison. Fourrure polaire, gants passe-montagne à partir de mi-juin.
Prévoir deux tenues de chasse. Le blanchissage et le repassage sont assurés gracieusement et quotidiennement. Votre arme est nettoyée par votre guide après chaque sortie.

Formalités


Passeport en cours de validité au moins 6 mois après le retour. Carte Européenne d’Armes à Feu conseillée. Aucune vaccination spécifique n’est exigée.
Monnaie:
L’unité monétaire est le peso : 1 € = 5 pesos. Toutes les cartes de crédits sont acceptées dans les grandes villes. A l’hacienda et en petites villes, les règlements se font en espèces en euros ou US dollars.