VOYAGES DE CHASSE
VOYAGES DE PECHE
LIENS

VOS PLUS BEAUX VOYAGES DE CHASSE ET DE PECHE DANS LE MONDE | ACCUEIL
HACIENDA LA HUERTA : 16, RUE JEAN-BAPTISTE CHOPIN - 69009 LYON | NOUS CONTACTER
TÉLÉPHONE : 06 82 41 20 16

PECHE - argentine : 12 jours à partir de 1990 €

Période : du 1er decembre au 1er mars.
Durée de vol : environ 12 heures.
Décalage horaire : - 4 heures.

Patagonia, Parana, Hacienda La huerta, Ushuaïa, des noms qui font rêver, des destinations plus extraordinaires les unes que les autres. Rien ne peut fasciner plus le pêcheur que des immensités sans fin. Parmi les vallées luxuriantes, les montagnes aux neiges éternelles et les plaines tranquilles, tout amoureux de nature en oubliera même d’où il vient, voire où il va : partout l’Argentine vous invite à l’évasion. La consécration pour tout amateur de salmonidés, un univers sublime aux couleurs éclatantes et d’une paix enfin retrouvée. Voyage au bout du monde, la Patagonie semble résister à la puissance des vents venus de nulle part, peut être grâce à la richesse de ses terres, sûrement grâce à la richesse de ses eaux, parfois tumultueuses certes mais ô combien poissonneuses. Les rares visiteurs de la Patagonie sont surpris par l’innocence de la faune, abondante et peu farouche. Mais le secret, ce sont ses innombrables rivières où salmonidés de toutes écailles évoluent au milieu de paysages qu’il est difficile de résumer en quelques mots. Venez, vous comprendrez.

La Huerta : dorados, piranhas et surubis


La Huerta, située sur les bords du Parana à 450 km au nord-ouest de Buenos-Aires, est la destination « dorado » par excellence. Vorace à souhait, cet étonnant poisson est le carnassier le plus combatif et le plus fantasque de la planète.
Ce poisson, sauteur dès qu’il est piqué, est doté d’une dentition et d’une force remarquable, ce qui fait de lui un des poissons les plus redoutables du fleuve. La Huerta est le paradis des poissons à la toison d’or. Du bout du jardin de notre hacienda, sur des dizaines de kilomètres de rivières et d’affluents, venez vous mesurer à l’un des plus puissants « carnassiers/salmonidés » qui soient : « El Dorado ».

Modes de pêche, poissons et saisons


Le dorado, de la famille des salmonidés, se pêche principalement dans les zones de courant que forment les « arroyos », ces multiples bras du Parana qui séparent îles et marécages sur des dizaines de milliers d’hectares.
Les guides connaissent ces dédales de canaux et lagunes sur le bout des doigts. Notre personnel d’encadrement est formé d’anciens pêcheurs professionnels du Parana qui savent se positionner au mètre près de Santa Fé à Corrientes, soient plus de 300 km. La technique locale est surtout la pêche au vif « morena, cascarudo, anguila, etc. ».
C’est une pêche active où il s’agit d’animer le vif en le laissant dériver dans le courant et en effectuant des relâchés fréquents.
Un filet de poisson est également employé avec succès. La pêche aux leurres donne surtout de bons résultats de mi-décembre à fin janvier lorsque les eaux sont chaudes et les dorados attaquent férocement poissons-nageurs, cuillers ondulantes et autres cuillers tournantes.
Le centre de pêche possède deux « lanchas » de 4,30 m motorisées par des 40 cv, équipées de porte-cannes et de sièges pour votre plus grand confort. Poisson mythique du bassin du Parana, le dorado est un proche parent du tiger fish africain, aussi spectaculaire dans ses sauts que dans ses « runs » toujours puissants. Son attaque est violente et peut vous arracher la canne des mains. Sa magnifique robe or et ses nageoires vermillon scintillent au soleil. Son poids moyen va de 3 à 10 kg avec des spécimens de plus de 20 kg capturés tous les ans sur notre zone . Prendre 25 dorados par jour est tout à fait possible mais les caprices de la pêche peuvent toujours subvenir. Des crues intempestives, des eaux chargées de boue, une température excessive, etc. Une équipe de 3 pêcheurs a réalisé une pêche extraordinaire de 103 poissons en janvier 2003… en une seule journée. Pourquoi pas vous ?

Saison


De décembre à mars.

Surubis et piranhas


Les deux espèces de surubis, le « pintado » et « l’atigrado » représentent un autre challenge pour le pêcheur sportif, surtout lorsque l’un des ces silures argentins est piqué dans une fosse profonde et s’appuie sur un courant puissant. On le capture pendant la recherche du dorado surtout avec les esches carnées (vifs ou filets de poisson). Son aspect est proche d’un silure qui aurait la tête aplatie du brochet, sa voracité est grande avec des périodes d’activité plutôt en début et en fin de journée. Dans le secteur de pêche, des spécimens de 4 à 20 kg sont sortis mais leur poids peut dépasser les 60 kg surtout si on lui applique une technique de pêche plus spécifique à soutenir. Les piranhas sont pêchés au filet de poissons en attendant un gros départ de surubi…

Saison


De décembre à fin février.

Lieux de pêche


La Parana coule au bout du jardin de notre hacienda. Départ en bateau depuis le bord de la pelouse ou à quelques kilomètresde 4x4, pour les déplacements sur des zones de pêches plus éloignées.

Patagonie : truites en « fly »


En Patagonie, tout est majestueux et imposant. Les horizons se perdent, les frontières se confondent, les limites, éternellement impalpables, emboîtent nos pas. Une telle atmosphère, où l’on peut enfin laisser galoper la fantaisie et libérer l’imagination, serait-elle à l’origine de l’afflux de toutes nos stars européennes du showbizz, du sport et de l’économie ? En tout cas, au bord de l’eau, que le meilleur moucheur gagne… et c’est sûrement vous.

Modes de pêche, poissons et saisons


La pêche à la mouche est une véritable culture. On pense « truite », on pense « fly » (mouche). Truites farios et Arc-en-ciel naturelles essentiellement. La meilleure période est de novembre à avril. Le lodge se situe au carrefour de plusieurs rivières très connues et très prisées des moucheurs américains, telles que : Alumine, Malleo, Chimehuine, Meliquina, Filo Hua Hum et Caleufu. Ces rivières étaient inabordables jusqu’alors aux pêcheurs européens pour des raisons économiques. La dévaluation du peso argentin et la chute du dollar rend maintenant accessible cette destination à un plus grand nombre de pêcheurs désireux de venir connaître ces rivières fabuleuses et ces décors incroyables.
Toutes ces rivières, Alberto, votre hôte et votre guide, les connaît parfaitement bien depuis vingt ans. Il est assisté de plusieurs guides locaux tous professionnels de la pêche à la mouche.
Les couleurs d’automne flamboient en avril et mai. La neige est présente hors saison de juillet à septembre. D’une manière générale, les conditions météo sont clémentes avec beaucoup d’ensoleillement, mais comme toute région montagneuse, les prévisions peuvent être prises en défaut rapidement. Prévoir toujours des vêtements chauds, de type fourrure polaire, juste au cas où… La période la plus chaude est de décembre à février avec des températures entre 20 et 30°C. Les éclosions sont fréquentes et la pêche extraordinaire. La pêche au lancer avec cuillers ou leurres de toutes sortes est également pratiquée.